FORMATION OFFERTE : Doublez l'impact de vos slides !

Découvrez 5 techniques simples et efficaces pour rendre vos slides irrésistibles

etudier-produire-connecter

Étudier – produire – connecter

 La citation
« Avoir la meilleure idée du monde ne vaut que si vous la mettez en œuvre. » Curtis Grant

Le principe
En confrontant mes lectures à ma volonté de faire aboutir certains de mes projets, je me suis rapidement aperçu de 3 choses :

Premièrement, je ne savais pas tout : Pour être un plus précis, disons même que je ne savais pas grand chose. Alors, au début, je culpabilisais un petit peu. J’essayais de masquer mon ignorance comme je pouvais. Mais, la chance de notre génération est que nous vivons dans la société de l’information. Le savoir n’a jamais été aussi facilement accessible. Il est même tellement accessible qu’il perd de sa valeur et finalement empêche les gens d’agir. Trop d’information tue l’information.

Deuxièmement, je ne pouvais pas tout faire : Le temps et l’énergie sont nos deux ressources les plus précieuses mais aussi les plus limitées. Vouloir tout faire, c’est l’assurance de n’arriver à rien. On se lance dans 10 projets en même temps, et quelques mois après, on s’aperçoit que ce ne sont toujours que des projets. Aucun ne c’est véritablement concrétisé. D’ailleurs, on a souvent oublié que l’on avait ces projets puisque d’autres nouveaux projets ont pris leur place. C’est un cercle vicieux qui crée beaucoup de frustration.

Troisièmement, je n’arriverais à rien tout seul : Le mythe du héros solitaire est un mythe. Point. Même les génies ont eu besoin des autres pour atteindre la lumière. Donc, j’imagine que pour ceux qui ne sont pas des génies c’est encore plus vrai …

Ces 3 constats me servent aujourd’hui à mieux diriger mon énergie autour de 3 mots clefs: étudier, produire et connecter.
Mais qu’est-ce que j’entends précisément par ces 3 termes ?

ETUDIER
Étudiez le domaine qui vous intéresse : Recherchez des informations ciblées qui vous permettront d’agir concrètement. Lisez des livres, c’est une source précieuse d’informations. Mais lisez « intelligemment » : Prenez des notes et imaginez que vous deviez en expliquer le contenu à un ami. Sélectionnez les sites Internet et blogs qui vous apportent des informations valables. Soyez ultra-sélectif dans ce domaine, car Internet doit vous faire gagner du temps et non l’inverse. Écoutez, écoutez, écoutez.
Étudiez-vous : « Connais-toi toi même » comme disait l’autre. Apprenez à vous connaître. Tout part de vous. Quels sont vos points forts ? Quels sont vos points faibles ? De quoi avez-vous peur ? Prenez le temps chaque semaine de faire votre revue hebdomadaire et voir ce qui a marché et ce qui n’a pas marché. Et dans un cas comme dans l’autre, n’oubliez pas de vous poser la petite question qui tue : Pourquoi ?
Étudier les gens qui vous motivent : Comment font-ils ? Comment réfléchissent-ils ? Comment se comportent-ils ? Comment répondent-ils aux questions ? Trouvez-vous des mentors.
Étudiez de manière pragmatique : J’adore ce proverbe Chinois : « J’entends, j’oublie. Je vois, je retiens. Je fais, je comprends. » Tout est dit. Pour assimiler un apprentissage, vous devez passer à l’action. Testez d’abord à petit échelle vos idées, tirez-en vos propres conclusions et ajustez le tir.

PRODUIRE
Produire veut dire agir. Faites des actions qui vous rapprochent de votre objectif.
Produire veut dire contribuer, apporter de la valeur. Qu’est-ce que vous apportez au monde ? De quelle partie du problème, êtes-vous la solution ?
Produire veut dire sortir des résultats. Faites la distinction entre être occupé et avoir des résultats. Être efficace versus être performant. Arrêtez de vous chercher des excuses, mobilisez plutôt votre énergie à trouver des solutions.

CONNECTER
Prenez conscience de la valeur du lien qui vous unit aux autres. Sur votre lit de mort, de quoi vous souviendrez-vous ? De la joie de moments partagés avec ceux que vous aimez ou des émissions télés dont vous vous êtes gavés ? Vos plus grandes opportunités se trouvent dans les contacts que vous créez avec les autres. Qu’ils soient virtuels avec Internet ou réels dans votre vie quotidienne, apprenez à cultiver ces liens. Encore mieux, soyez celui qui met les autres en contact. Intéressez-vous aux autres.

Finalement, pourquoi avoir retenu ces 3 verbes là et pas d’autres. J’aime ces 3 verbes parce qu’ils synthétisent beaucoup de notions différentes mais aussi pour leurs interdépendances. Je m’explique :
– Si vous ne faites qu’étudier vous ne ferez jamais rien de concret. Savoir est une chose, agir en est une autre.
– Si vous ne faites que produire sans réfléchir à ce que vous faites vous ne ferez jamais la différence. De plus, comme dans une entreprise, rien ne sert de produire si vous n’êtes pas capable de vendre. Et vendre passe par savoir se connecter aux autres.
– Si vous ne faites que vous connecter aux autres mais sans rien apporter de véritablement utile dans la vie des autres, vous allez bientôt devenir une contrainte plutôt qu’une opportunité.

Quelle leçon en tirer ?
Imaginez votre journée ou votre semaine comme un champ à cultiver. Prenez soin de respecter ce cycle « naturel » étudier > produire > connecter et vous vous approcherez à coup sûr de votre résultat. Il s’agit ici de savoir respecter un équilibre entre ces 3 domaines.

Le conseil pratique
Chaque jour, listez 3 actions importantes à faire pour atteindre vos objectifs. Faites-les le plus tôt possible dans la journée. Vous aurez ainsi l’esprit serein de celui qui marche avec détermination vers son objectif. Les autres actions de la journée se transformeront en bonus. Durant la définition de vos 3 tâches journalières, prenez conscience de ces actions et contrôlez qu’elles s’inscrivent bien dans l’une de ces 3 catégories : étudier, produire, connecter. Si c’est le cas, votre journée aura valu la peine d’être vécue.


    1 Response to "Petit dessin n°2 : Etudier, produire, connecter"

Leave a Reply

Your email address will not be published.