Comment devenir plus créatif ? Avez-vous l’ADN de l’innovateur ? (diaporama)

mini-adnVoici une question que je trouve intéressante : Les capacités créatives d’un personne sont elles innées ou acquises ? Une équipe de chercheurs de l’INSEAD menée par Hal Gregersen s’est penchée sur la question et leur réponse est très encourageante : Certes chaque personne naît avec des prédispositions mais ce sont surtout nos habitudes et notre manière d’agir qui font que nous sommes plus ou moins innovateur.

5 compétences clefs
La bonne nouvelle de l’étude : vous pouvez améliorer votre « innovativité »

Bien qu’Hal Gregersen est ses collègues chercheurs aient baptisés leur étude « L’ADN de l’innovateur », la génétique n’entre finalement que peu en ligne de compte.
Gregersen prend l’exemple de deux jumeaux à qui l’on demanderait de trouver une nouvelle idée commerciale. « Si vous laissez le premier jumeau chez lui alors que le deuxième va aller rencontrer 10 personnes d’univers différents et donc avec 10 points de vue différents, va observer de manière systématique le monde qui l’entoure en prenant des notes, des photos et en tenant en journal où il ne cessera de se poser des questions comme « Que faire si », « Comment pourrais-t-on ? », « Pourquoi pas ? » …., d’après vous, lequel des deux jumeaux est susceptible d’obtenir les idées les plus créatives ?

Le point commun des plus grandes innovations de rupture
Les chercheurs se sont également interrogés sur l’origine des grandes innovations de rupture. A la source de ces ruptures, on retrouve la volonté forte d’hommes et de femmes qui veulent changer le statu-quo. Voici la conclusion d’Hal Gregersen : « Au cœur de cela, tous ces gens sont animés par un préjugé fondamental contre le statu quo. Ils ne sont absolument pas à l’aise avec les choses qui restent comme elles sont. Ils veulent faire changer les choses … ils veulent changer le monde. Et ils n’ont pas peur de risquer l’échec dans le but de faire de leur vision une réalité. »

Après avoir rencontré plus de 3 500 cadres et entrepreneurs, Hal Gregersen s’est aperçu que les grands innovateurs étaient plus innovants que les autres car ils appliquaient de manière naturelle 5 compétences clefs :

– L’associativité : Ils s’inspirent de domaines éloignés de leur univers pour créer des combinaisons inédites.
– Le questionnement : Comme un enfant de 5 ans, ils ont toujours une question à la bouche : « Pourquoi est-ce que cela marche ? », « Pourquoi est-ce que cela ne marche pas ? », « Comment faire autrement ? » etc …
– L’observation : Ils scrutent le monde qui les entourent comme des anthropologues.
– L’expérimentation : « Tester, tester, tester » voici le leitmotiv de nombreux entrepreneurs à succès. N’oubliez jamais l’importance du feedback dans votre processus de création.
– Le réseautage : Il ne s’agit pas ici de réseautage au sens traditionnel mais plutôt de trouver des contacts venus d’autres univers que le vôtre ou ayant un avis opposé aux autres. Les innovateurs n’ont pas peur de confronter leurs idées avec des gens qui remettent en cause leur vision des choses. Bien au contraire, c’est pour eux une source d’enseignement inestimable.
Les résultats de la recherche montrent que vous n’avez pas forcément besoin d’être bon dans les 5 domaines. Ainsi, de grands entrepreneurs comme Steve Jobs ou Jeff Bezos (le fondateur d’Amazon), n’excellent que dans un seul domaine. Ils savent s’appuyer sur leur point forts.

Sources et compléments :
Le titre de la présentation vient de cert article : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/61658.htm
L’article du Harvard Business Review : http://hbr.org/2009/12/the-innovators-dna/ar/1