visuel-etat-esprit

7 clefs pour développer votre état d’esprit de présentateur

La différence entre les bons présentateurs et les présentateurs moyens n’est pas qu’une simple question de maîtrise technique. Derrière la technique se cache, une manière de réfléchir à sa présentation.  Je partage avec vous, dans cet article, 7 pistes pour cultiver votre état d’esprit de présentateur.

etat-esprit-presentateur

1 – C’est votre responsabilité

Tout acte de communication comprend un émetteur (celui qui envoie le message, en l’occurrence vous) et un récepteur (celui qui reçoit le message). Le résultat de la communication est de la responsabilité de l’émetteur. Inutile de chercher ailleurs. Si votre présentation échoue, ce sera de votre responsabilité, et non pas de votre public. Si la présentation est un succès, bravo vous aurez été un bon passeur de message. La réussite de votre présentation est entre vos mains et seulement les vôtres. C’est à vous de faire l’effort et pas à votre public : l’effort de leur rendre les choses claires, l’effort de maintenir leur intérêt, l’effort de les convaincre que ce que vous dites est bon pour eux. On dit que devant une situation difficile, il y a ceux qui cherchent des excuses et ceux qui cherchent des solutions. A vous de choisir votre camp.

2 – Pour être convaincant, soyez convaincu

Etes-vous vraiment convaincu de ce que vous allez défendre ? Sous son apparence anodine, voici une question dérangeante. Pourtant, elle est ESSENTIELLE. Elle vous pousse à chercher à l’intérieur de vous vos véritables motivations et met à l’épreuve votre foi en vous-même et en votre projet. Répondre sincèrement à cette question peut être douloureux … mais ce sera toujours mieux que de s’épuiser sur un chemin sans retour.

3 – Assumez le risque

En choisissant d’appliquer les conseils et techniques présentées sur ce blog et dans le formation « Musclez Vos Présentations », vous allez forcément sortir du lot. Il est possible que cette idée provoque chez vous un certain stress. C’est normal. Les codes de la société font qu’on cherche, inconsciemment ou non, à se fondre dans la masse. La médiocrité générale des présentations « anciennes générations » a d’ailleurs l’avantage de maintenir tout le monde dans une confortable torpeur. Progresser implique de sortir de sa zone de confort. Vous ne parviendrez jamais à marquer durablement les esprits si vous servez la même soupe tiède que tous vos confrères ou concurrents. Rappelez-vous cette phrase : « Qui ose gagne »

4 – L’important ce n’est pas vous

Il n’est pas nécessaire d’avoir la grosse tête pour faire une grande présentation. C’est même plutôt déconseillé. Les bons présentateurs savent se mettre au service de leur message et de leur auditoire. Les bons présentateurs savent cultiver une certaine humilité. Ce qui doit briller avant tout, c’est ce que vous transmettez.

5 – Soyez un obsédé de la clarté

Les bons présentateurs sont obsédés par une chose : Rendre leur message aussi simple que possible sans le rendre simpliste. Dans un monde où règne l’abondance d’information, où les messages s’entrechoquent à longueur de journée, les gens bénissent ceux qui peuvent leur apporter de la clarté. La clarté est devenue une ressource rare. Soyez celui qui apporte la clarté.

La recherche de clarté doit devenir votre seconde nature. Partout, à chaque instant, soyez à l’affut des messages qui vous semblent trop complexes ou confus. Voyez comment vous pourriez rendre ces messages plus clairs.

6 – Approfondissez

Lorsque vous regardez une gymnaste à la télévision, vous êtes étonné par sa fluidité technique et la beauté de ses mouvements. Vous avez l’impression que pour elle tout semble facile. Pourtant, il n’y a pas de secret. Pour arriver à une telle maîtrise, elle a dû s’entraîner pendant de longues années. Répéter ses gammes. Expérimenter de nouvelles techniques. Echouer. Recommencer. Se remettre en cause. Transformer ses réflexes en instinct. Intérioriser son art pour en révéler le meilleur. Plus votre activité vous aidera à ressentir le flow et plus vous prendrez de plaisir à transmettre votre passion dans des présentations pleine de vie et d’émotions.

7 – Les bonnes idées sont partout

Beaucoup de personnes se plaignent de ne pas être suffisamment créatives. C’est un faux problème. Pour façonner de bonnes idées, il suffit bien souvent d’observer le monde qui nous entoure. Les meilleures idées de présentations naissent rarement les yeux scotchés devant PowerPoint. Examinez votre environnement et vous serez surpris par la quantité d’idées qui pourront venir alimenter votre réflexion : publicités dans les magazines, affiches dans la rue, l’emballage des produits : les leçons de design sont partout. Apprenez à affuter votre regard. Débusquez les histoires que vous racontent vos interlocuteurs. Apprenez également à consommer différemment les médias. Par exemple, un stupide jeu télévisé peut se transformer en une magnifique étude de cas sur le design d’une présentation.

D’une manière générale, l’hémisphère droit de votre cerveau (celui qui s’occupe de la créativité) a besoin d’espace et de moments de liberté pour donner sa pleine mesure. Si vous êtes bloqué sur votre présentation, au lieu de vous acharnez sur votre ppt, aérez-vous l’esprit. La solution viendra d’elle-même.