FORMATION OFFERTE : Doublez l'impact de vos slides !

Découvrez 5 techniques simples et efficaces pour rendre vos slides irrésistibles

Cet article a été rédigé par Romain Collignon du blog le Décodeur du Non-Verbal dans lequel il partage son expertise du langage du corps mais également son expérience de l’art oratoire (Romain fait partie d’un club de prise de parole en public)

Qu’ont en commun les 3 situations suivantes ?

Animer une réunion de travail face à vos collègues, donner un discours devant une assemblée et finalement porter un toast au mariage de votre meilleur ami.

Inutile de chercher bien loin pour deviner que la prise de parole en public est LA bonne réponse à cette question.

Que ce soit pour des raisons professionnelles ou pour son propre plaisir, on est régulièrement amené à prendre la parole devant une audience.

C’est donc sur ce sujet et avec un focus particulier sur les supports visuels que je vais aujourd’hui partager avec vous quelques conseils.

En effet, même si les présentations PowerPoint restent une référence dans le monde des supports visuels et qu’Olivier vous apprend ici à en tirer le meilleur parti, il existe d’autres supports qui présentent eux aussi (et on a tendance à l’oublier) de nombreux avantages.

Mais avant de vous les présenter en détails, peut-être vous demandez-vous :

Pourquoi les supports visuels sont-ils importants pour vos présentations orales ?

Et bien, parce qu’ils offrent plusieurs avantages à votre message oral:

1.  ils lui permettent d’être mieux saisi par votre auditoire. Nous vivons dans un monde où les images sont omniprésentes. Observez simplement le nombre de publicités affichées dehors et comparez les à celles que vous entendez. Il n’y a pas photos. De même, l’apprentissage s’accomplit plus aisément de manière visuelle qu’auditive. (selon la PNL, 60% de la population serait visuelle). Les supports visuels aident donc à mieux faire passer le message oral et à le rendre compréhensible.

2.  les supports visuels permettent de gagner un temps monstre dans vos explications et ceci, pour deux raisons : la première est que les informations visuelles entrent et sont traitées plus rapidement par le cerveau. La seconde est que la visualisation permet d’appréhender plus facilement les idées complexes ou abstraites. Si je vous dis : l’okapi est un animal dont l’allure étrange rappelle à la fois celle du zèbre et celle de la girafe. Qu’imaginez-vous ? Une girafe rayée ou bien encore un zèbre au long cou ? Avec un support visuel, tout le monde est d’accord. Ceci est d’ailleurs souvent traduit par l’expression : « un petit dessin vaut mieux qu’un long discours. »

 

3.  le support visuel augmente la rétention d’information. En effet, il est plus facile pour votre cerveau de retenir une information visuelle qu’une information auditive. En moyenne au bout d’une semaine, ce ne seront que 10% d’une information entendue qui seront encore exploitables. Par contre, ce chiffre passe à deux tiers lorsque l’information a été vue et entendue simultanément.

4.  les supports visuels permettent de concentrer l’attention de votre auditoire. En effet, les gens penseront toujours plus vite que vous ne parlerez. Face à un orateur, la rêverie fait légion et c’est ce que vous souhaitez éviter. Les supports visuels vous permettent de ramener votre auditoire « sur Terre » ou tout au moins sur ce que vous dites en captant leur attention. De plus les supports visuels rendent vos propos plus clairs et plus captivants.

5. les supports visuels aident à maitriser la nervosité. Parler devant des gens avec aisance n’est pas donné à tout le monde. Les supports visuels occupent physiquement et permettent de canaliser l’influx nerveux afin de ne pas montrer son anxiété.

Quel support faut-il utiliser ?

Bien que le PowerPoint soit mis à l’honneur le vendredi sur SimpleSlide, il existe également d’autres supports durant le reste de la semaine ;) Alors pourquoi un support particulier plutôt qu’un autre ? Cela dépend de plusieurs facteurs : le type d'info que vous voulez communiquer, la taille de votre auditoire, le matériel à votre disposition (bon si vous avez entrepris une location de matériel de réception pour l'occasion, c'est tout à votre avantage !), le temps que vous avez pour préparer…

Pour mettre tout le monde d’accord, voici une liste avec leurs avantages et leurs inconvénients. A vous de choisir celui qui vous conviendra le mieux :

– Présentation Powerpoint + vidéoprojecteur (ou téléviseur)

Les plus : technologie la plus répandue, en constante évolution, possibilité de faire des animations exceptionnelles, convient autant à un public restreint qu’à une grande assemblée, permet une liberté de mouvement grâce à la télécommande.

Les moins : nécessite le matériel (informatique + projecteur) qui peut s’avérer chers pour certaines bourses, il existe différentes versions Powerpoint (compatibilité PC/MAC), demande beaucoup de temps de préparation, les incidents techniques sont possibles (allez voir LA dernière recommandation en fin d’article), difficile à modifier en cours de présentation

– Transparents + rétroprojecteur

Les plus : adaptés aux petites salles et très bon marché, possibilité d’écrire sur le transparents ou de les imprimer sur des feuilles, modifiables aisément en cours de présentation à l’aide d’un crayon
Les moins : technologie moins récente (apparue à la fin des années 70), un peu passé de mode, utilisation moins aisée (changement de feuille vs clic de souris)

 – Tableau à feuilles mobiles

Les plus : couramment utilisé pour les formations ou l’information en petit groupe, dans les réunions de brainstorming, pratique pour noter les réponses de l’auditoire ; en préparant les feuillets avant, il est possible d’ajouter des infos en live
Les moins : auditoire à taille réduite, savoir écrire lisiblement

 – Tableau blanc

Les plus : ressemble beaucoup au tableau à feuilles mobiles pour les fonctions, réutilisable
Les moins : impossibilité de garder une trace de ce qui a été écrit, impossibilité d’afficher beaucoup de contenu (support à taille limitée)

– Les accessoires : un accessoire est un objet qui enrichit et qui se trouve être en rapport avec le discours

Les plus : originalité, objet physique donc palpable

Les moins : attention à ce que votre auditoire ne se focalise pas dessus (éviter de le faire passer par exemple)

Comme vous le voyez à travers ces exemples, le powerpoint n’est pas forcément la solution la plus optimale et il faut savoir jongler et manier les supports visuels en fonction de l’auditoire, de sa taille et de ce que vous voulez leur faire visualiser.

Quand faut-il utiliser des supports visuels ?

Les supports visuels sont un complément et non un substitut à votre présentation orale. Les tableaux, les images, les graphiques ne sont là que dans le seul but d’appuyer un élément important de votre discours. Retenez que chaque phrase prononcée ne nécessite pas un visuel particulier. Tout mettre en valeur visuellement revient à dire que rien n’a d’importance.

Il sera donc important d’utiliser des supports visuels pour :

1 – renforcer un point important de votre discours et indiquer à votre auditoire qu’il doit le mémoriser.

2 – rendre plus facile la compréhension / mémorisation d’éléments compliqués avec par exemples des graphiques ou des dessins

Exemple : « définition de fractale sur Wikipedia – on nomme figure fractale ou “fractale” par substantivation de l’adjectif (ou encore en anglais fractal), une courbe ou surface de forme irrégulière ou morcelée qui se crée en suivant des règles déterministes ou stochastiques impliquant une homothétie interne. » Dans ce cas, il serait certainement judicieux d’utiliser l’image suivante :

3 – gagner du temps – ce qui rejoint le point 2 si je passe 3 heures à vous expliquer à quoi ressemble une fractale ;)

Quelques conseils avant de vous lancer

Il est préférable de s’exercer au maniement des supports visuels. Si vous les montrez trop tôt, votre auditoire les aura lus avant que vous ne parliez. Si vous les montrez trop rapidement, ils n’auront plus d’utilité. Voici donc quelques trucs et astuces pour bien les utiliser :

1 – ne dévoilez les visuels qu’immédiatement avant d’en parler – sachez que votre auditoire regarde le support visuel dès qu’il apparaît et oublie vos mots.

2 – regardez votre auditoire pendant que vous montrez votre support visuel. Ne lisez pas ce qu’il y a d’écrit. Il est plus agréable pour vos auditeurs que vous les regardiez eux (contact visuel) et non vos supports.

3 – laissez le support visuel pendant un laps de temps suffisant. Il est très frustrant de ne pas pouvoir lire tout ce qu’il y a d’écrit. Il faut donc laisser du temps à votre auditoire de le digérer en marquant une courte pause. Il s’agit ici d’une raison de plus pour ne pas dresser des listes à la Prévert sur vos présentations car l’auditoire n’aura de toute façon pas le temps de les lire. Pour finir, ne laissez pas le support visuel si vous passez au point suivant.

4 – laisser le champ libre entre les supports visuels et le public. Tout le monde doit être en mesure de les voir.

5 – assurez-vous que tout soit prêt (et vous aussi) – vérifier les angles morts dans la salle afin que tout le monde puisse vous voir ainsi que vos visuels. Assurez-vous que le matériel informatique fonctionne correctement. Apprenez les raccourcis pour mettre en plein écran, pour basculer d’un écran à l’autre. C’est la cause de retard ou de frustration que je remarque le plus souvent dans les présentations.

7 – Et « au cas où », il est important de toujours avoir une solution de rechange. Si il y a une panne matérielle, ne passez pas votre temps à chercher une ampoule pour le vidéoprojecteur mais apportez plutôt des copies imprimées.
C’était Romain du blog le Décodeur du Non-Verbal, expert du langage du corps et passionné de prise de parole en public. Merci à Olivier de m’avoir donné l’opportunité de m’exprimer sur SimpleSlide et à vous de m’avoir lu ;)


    4 replies to "A l’oral, optimisez vos support visuels"

    • Voici quelques conseils très intéressants. Pour ma part, je teste toujours la présentation et le matériel avant. On n’imagine pas à quel point comment de petits grains de sables viennent dérégler une machine pourtant bien rodée. Préparation, vérification et action !

    • Avatar Thomas

      Article bien complet et je suis du même avis que toi sur l’ensemble. Tu m’as bien fait rire avec le rétro projecteur. Je ne suis pas sur que cet outil soit encore utile aujourd’hui.

    • […] A l’oral, optimisez vos support visuels  par Simple Slide […]

    • Avatar Jean-Philippe

      Bon billet cher confrère. J’ai constaté que, paradoxalement, les meilleures présentations ou conférences sont celles où l’on peut se passer de la technique quand elle vient à défaillir.

Leave a Reply

Your email address will not be published.