Comment déverrouiller le cerveau de votre auditoire ? Craquez le code en 4 questions

Avez-vous déjà assisté à une présentation houleuse ? Vous savez ce genre de présentation où le présentateur se fait prendre à parti par certains membres de l’assistance, où le public gronde face aux affirmations du présentateur.

Parmi les multiples raisons qui peuvent expliquer ce genre de situation, il est probable que les idées exposées remettent trop fortement en cause les idées de l’auditoire et provoquent donc une réaction hostile de celui-ci. Il ne suffit plus ensuite que d’un ou deux meneurs dans l’assistance et le présentateur se retrouve face à une fronde.

Convaincre est un art difficile, et il est malheureusement beaucoup plus facile de se prendre les pieds dans le tapis que d’emporter brillamment l’adhésion du premier coup.

Les présentations qui tournent mal sont souvent liées à un auditoire qui a été mal compris et mal impliqué dans la présentation. Pour convaincre efficacement votre auditoire, il est primordial que vous preniez le temps d’analyser votre auditoire AVANT de faire votre présentation.

deverouiller-cerveau-audito

Voici 4 questions qui vont vous aider à déverrouiller le cerveau de votre auditoire.

1 – Que fait votre auditoire ?

Ancrez-vous dans le quotidien de votre auditoire. Que fait-il ? Quelles sont ses activités quotidiennes ? A qui doit-il rendre des comptes ?

2 – Qu’attend votre auditoire ?

Examinez ses besoins et ses préoccupations. En quoi le thème de votre présentation peut-il l’aider à résoudre ses problèmes, à être plus performant ou à avancer dans ses projets ?

3 – Que sait votre auditoire ?

Prenez le temps d’évaluer le niveau de connaissances de votre auditoire à propos du sujet que allez aborder. C’est un ingrédient qui a son importance pour maintenir l’intérêt de votre auditoire tout au long de la présentation. Si vous débitez des choses qu’il sait déjà, vous allez l’ennuyer. Si vous évoquez des choses évidentes pour vous mais inconnues pour lui, vous allez le larguer.

4 – Que présuppose votre auditoire ?

C’est à cette étape qu’il faut faire preuve de doigté ! Quelles sont les idées (parfois fausses, parfois vraies) que se fait votre auditoire à propos de votre sujet ? A quelles idées allez-vous (élégamment) devoir tordre le cou ?

 

Aussi brillantes soient vos idées, ne négligez jamais le chemin à parcourir et les obstacles qui se trouvent entre vos idées et l’esprit de votre auditoire.

 

Leave A Response

* Denotes Required Field