Les 9 ingrédients pour réussir votre présentation PowerPoint

Comment donner plus d’impact à ma présentation PowerPoint ? Voilà une question que vous vous êtes forcément posé si vous faites fréquemment ou occasionnellement des présentations PowerPoint.

Dans cet article, je vais partager avec vous les 9 ingrédients à maîtriser pour réussir votre présentation PowerPoint.

Quand on voit le niveau moyen des présentations, on s’aperçoit que faire une bonne présentation est un exercice beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît :

  • Il faut gérer le stress de parler en public.
  • Il faut susciter et maintenir l’intérêt de l’auditoire
  • Il faut maîtriser le timing de la présentation
  • Il faut pallier aux éventuels dysfonctionnements techniques (vidéoprojecteur, éclairage, fonctionnalités PowerPoint …)
  • Et surtout, il faut convaincre l’auditoire

Les points que je viens de vous citer montrent des situations à gérer une fois que vous êtes sur scène. En réalité si vous êtes face à ce genre de difficultés sur scène, cela provient d’une unique raison : Vous n’avez pas suffisamment préparé votre présentation.

Mon expérience dans la réalisation de présentation m’a appris une chose fondamentale : Le succès d’une présentation réside dans sa préparation.

Le succès d'une présentation réside dans sa préparation

Bien sur une bonne préparation ne résoudra pas tout : Vous aurez quand même une pointe de stress au moment de prendre la parole, un éventuel problème technique pourra toujours surgir et vous devrez toujours composer avec les membres de votre auditoire. Mais, tout cela sera beaucoup plus facile à gérer si vous savez que vous êtes bien préparé. Le moyen le plus efficace de réduire votre stress ce n’est pas de faire des incantations new-age avant de monter sur scène mais d’être convaincu que vous avez fait le maximum dans la préparation de votre présentation.

Les 9 ingrédients pour faire une présentation qui cartonne se classent dans trois grands thèmes que j’ai baptisé le modèle MVP :

  • M pour Message
  • V pour Visuel
  • P pour Prestation

modèle pour réussir une présentation PowerPoint

Passons maintenant en revue ces différents ingrédients. Pour tirer pleinement profit de cet article, prenez une présentation PowerPoint que vous avez réalisé récemment (ou projetez-vous dans une présentation que vous allez faire prochainement) et voyez comment vous traitez actuellement chacun de ces 9 ingrédients.

1) Connaissez-vous  votre auditoire ?

Pour qui faites-vous votre présentation ? Pour vous, pour votre patron ou pour ceux qui viennent vous voir ? C’est en vous focalisant sur les besoins et les attentes de votre auditoire que vous trouverez les meilleures idées pour bâtir une présentation efficace et percutante.

connaître son auditoire pour réussir sa présentation PowerPoint

Connaître son auditoire est sans doute l’étape la plus souvent zappée par les présentateurs. On veut se jeter sur la production de son PowerPoint et on passe littéralement à côté de ce qui va en faire le succès. Prenez le temps de cerner ce que veut votre auditoire. Quelles sont les 3 ou 4 questions qui le taraude sur le sujet que vous allez aborder ? Quelles solutions concrètes allez-vous lui apporter ?

Commencez par susciter l’intérêt de votre public en vous intéressant à lui. En ayant capté l’intérêt de votre public, vous aurez réussi votre présentation. Votre patron sera content et vous aussi … La boucle est bouclée !

2) Quel est votre message ?

Quel est votre message ? Attention, j’ai bien dit quel est votre message et non pas quelles sont vos messages ! Définir votre message clef est certainement l’étape la plus difficile de la préparation de votre présentation. Faites-le vide et demandez-vous quel est le message clef de votre présentation.

Votre objectif va être d’arriver à résumer votre idée principale en une phrase succincte et pleine d’impact. Imaginez que vous deviez résumer votre présentation en un tweet.

L'exercice Twitter pour réussir sa présentation PowerPoint

Une fois votre idée principale définie, il vous faudra la « muscler » grâce à des techniques d’influence et de persuasion.  Contraste, émotion, crédibilité … font partie de l’artillerie pour maintenir l’intérêt de votre auditoire.

3) Comment structurer votre présentation ?

Pour garantir les meilleures chances de succès à votre intervention, vous allez certainement devoir rompre avec votre manière habituelle de structurer votre présentation. La très grande majorité des plans de présentation PowerPoint sont beaucoup trop lourds et indigestes. Pour bien comprendre cela je vous incite à visionner la vidéo ci-dessous que j’avais publiée il y a quelques temps mais qui reste toujours valable.

L’un des moyens les plus efficaces pour structurer sa présentation est de faire appel au storytelling. Le storytelling consiste à appliquer les mécaniques du récit pour éveiller et maintenir l’attention de l’auditoire. Dit autrement, si vous voulez que votre public se souvienne de votre message, racontez lui une histoire simple et audible.

Avant d’attaquer la conception de votre support visuel, prenez le temps de faire quelques croquis sous forme de storyboard. A l’aide d’une feuille blanche et d’un crayon, imaginez les différentes diapos qui vont composer votre présentation.

Une fois que vous aurez défini vos idées clefs autour d’une structure attractive pour votre public. Vous aurez déjà fait 50% du chemin.

4) Le design de votre présentation : Priorité à la simplicité

Maintenant que votre structure est en place. Vous pouvez vous lancer sur PowerPoint (ou n’importe quel autre logiciel de présentations comme Keynote, OpenOffice, Google Présentation … J’utilise le mot de PowerPoint par défaut).

Pour faire un design de présentation efficace, il y a une règle qui prime sur toutes les autres : Faites simple. Les diapos les plus impactantes ne seront jamais les diapos gavées de listes à puces. Vous devez apprendre à être de plus en plus drastique dans les éléments que vous incorporez dans votre design.

simplifier Powerpoint

Je sais que derrière cette règle apparemment … simple, il y a un vrai challenge. Il est très difficile au début de « mettre au rebut » du contenu qui peut paraître intéressant. Je n’ai qu’un seul argument à vous donner pour vous aider à passer le cap : revisionnez la vidéo sur la métaphore du verre d’eau ci-dessus !

Simplifier le design de votre présentation va passer par :

  • Eliminer tous les éléments graphiques qui perturbent la clarté de vos diapos
  • Ne mettre que l’essentiel en texte et en visuel sur la diapo

Si votre public fronce les sourcils lorsque vous faites apparaitre vos slides, dites-vous que votre support visuel manque de clarté …

5) La cohérence du design de votre présentation PowerPoint

citation-victor-hugo

« La forme c’est le fond qui remonte à la surface. » Cette phrase de Victor Hugo est superbe. Elle résume à elle seule tout l’enjeu de faire un design de présentation clair, efficace et percutant. Vous avez à votre disposition de nombreux ingrédients pour composer vos diapositives PowerPoint : les textes, les photos, les textures, les pictogrammes, les animations …sont autant d’éléments à prendre en considération pour amener le design de votre présentation à un niveau supérieur.

Les éléments d'une diapositive pour réuissir une présentation PowerPoint

Avoir un design cohérent va vous permettre de « packager » vos idées. Pour être sûr de ne pas commettre d’impair, limitez-vous à 2 ou 3 polices de caractères et à 2 ou 3 coloris. Vous verrez comment quelques changements simples de typo ou de couleurs peuvent complètement transformer le design de votre présentation.

6) Mettez le maximum d’impact dans votre support visuel

Votre PowerPoint n’est pas un prompteur ! Votre PowerPoint est un support visuel qui va vous permettre d’illustrer votre intervention. Le défi ultime du présentateur est de transformer les habituelles «diapos-listes-à-puces» en une histoire visuelle.

impact photo Powerpoint

L’utilisation de photos est certainement le moyen le plus efficace pour mettre de l’impact dans une présentation. Les études scientifiques ont démontrées que le sens visuel était celui qui dominait tous les autres. Ces mêmes études ont également démontrées que le texte était beaucoup moins attirant pour le cerveau que des photos. C’est en tirant profit de la force des visuels qui vous allez véritablement booster l’impact de votre PowerPoint.

7) Et vous dans tout ça ?

A ce stade vous avez déjà investi beaucoup de temps et d’énergie pour rendre votre message et votre présentation les plus percutants possibles. Comme nous l’avons vu ensemble au début de cet article, c’est la bonne manière de procéder. Plus vous aurez investi intelligemment votre temps dans la préparation de votre message et de votre design et plus vous serez à l’aise sur scène.

Justement, comment vous évaluez-vous sur scène ? Quel est votre niveau de stress avant de faire votre présentation ? Ce serait de dommage de gâcher tout le temps que vous avez consacré à préparer votre intervention à cause d’une défaillance sur scène.

Je vais vous donner un bon moyen pour passer ce cap du démarrage de la présentation. Car vous avez fait l’expérience comme moi que le plus dur et le plus stressant c’est de démarrer. Une fois lancé (et à condition que vous ayez bien préparé votre affaire) tout s’enchaine assez naturellement.

Pour bien démarrer votre présentation, commencez d’abord par savoir vous présenter vous-même. Allez-y présentez-vous en deux ou trois phrases. Vous voyez ce n’est pas forcément si facile que cela : soit c’est très plat du genre « prénom – nom – fonction – société » et ça n’invite pas vraiment à vous écouter, soit c’est complètement confus car vous ne savez pas hiérarchiser la manière de vous présenter.

Prenez le temps de réfléchir à votre « elevator pitch » et apprenez-le par cœur. Ce sera votre « starter » pour bien démarrer votre présentation.

8) Guidez votre public

Maintenant que vous êtes sur scène, votre rôle est d’accompagner votre public à la découverte de votre message. Balisez sans cesse le chemin pour être sûr de ne perdre personne en cours de route. Dites ce que vous allez dire. Marquez clairement les transitions. Maîtrisez les phases d’interactivité avec le public.

Imaginez que vous êtes un guide touristique face à un groupe et que leur faites visiter une cathédrale. Dites leur où tourner la tête et pourquoi c’est important.

9) Une fois sur scène

Saviez-vous que 50% de votre communication est non-verbale ? Voilà le genre d’information qui fait réfléchir. Ce que vous montrez à travers votre langage corporel compte autant que ce que vous dites ! Le langage corporel (ou body langage) englobe les gestes, la posture, les expressions du visage ou encore votre manière de regarder votre auditoire.

Prenez conscience de vos tics liés à votre langage corporel et essayez de les corriger un à un. Plus vous pratiquerez des présentations orales et plus vous arriverez à vous défaire de ces tics gênants.

Cliquez ici pour découvrir le guide « Musclez Vos Présentations »
Sortie le 14 Janvier 2015

Couv_3D_Guide

 

12 Comments

  • Xolali (Holali)

    Reply Reply 11 janvier 2015

    Bonjour Olivier,

    Merci pour cet article. Il est très clair et je suis d’accord avec tous les points en particulier le point 6 :Mettez le maximum d’impact dans votre support visuel.

    Les gens regardent d’abord ce qu’on leur présente avant même de lire, d’où son importance capitale.

    Je voulais savoir si tu connaissais prezi ?
    Je trouve que powerpoint commence à prendre un coup de vieux et cette application est vraiment pas mal pour faire des présentations.

  • JeanPhi

    Reply Reply 12 janvier 2015

    Bonjour et merci pour cet intéressant article.

    Dans ma profession, faire des présentations est un incontournable.
    Et quand on constate la qualité très moyenne des power point, on se dit qu’il y a beaucoup de travail à faire.
    JeanPhi

  • Thomas

    Reply Reply 26 novembre 2015

    Bonjour et merci beaucoup pour cet article, je n’utilise pas PowerPoint mais le nouveau http://www.genial.ly mais les conseils sont les mêmes pour réussir une bonne présentation !

Leave A Response

* Denotes Required Field