FORMATION OFFERTE : Doublez l'impact de vos slides !

Découvrez 5 techniques simples et efficaces pour rendre vos slides irrésistibles

 

 

Cela faisait un petit moment que je voulais faire cette présentation, le temps neigeux de ce week-end m’a permis de mettre au travail. Le thème initial du diaporama était plus axé sur le leadership et les managers, mais au fil de la construction de la présentation, je me suis aperçu que ces conseils pouvaient s’adresser à toute personne souhaitant apporter un changement dans sa vie. J’ai donc retravaillé la présentation en conséquence.

Une question de point de vue
Alors quel est le premier changement à faire lorsque l’on veut changer sa vie ? (Roulement de tambour) … Je crois que l’un des éléments fondamentaux quand on veut changer c’est certainement de prendre conscience de l’importance de notre manière de voir les choses. Bien souvent les problèmes n’existent que dans nos têtes. Comme disait Churchill : « L’optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté, le pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité. »

Notre seul véritable pouvoir est celui que nous avons sur nous-même. Voici 3 idées d’auteurs venus d’horizons différents (développement personnel, psychologie et management) pour réfléchir à la manière dont nos dirigeons notre énergie.

Principe 1 : Soyez proactif

Dans son livre « Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent» (sauf faire des titres courts), Stephen Covey démontre que pour réussir il est primordial de savoir faire une distinction claire entre le cercle de nos préoccupations et le cercle de notre influence.

Dans le cercle de nos préoccupations, on retrouve tout ce qui occupe notre esprit : les enfants , la météo du jour, les problèmes au travail, le trafic routier , etc, etc, etc … Ce cercle peut être immense. Le second cercle quant à lui est beaucoup plus petit puisqu’il regroupe uniquement les faits sur lesquels nous pouvons agir. Nous passons tous beaucoup trop de temps à diriger nos pensées vers des sujets sur lesquels nous n’exerçons aucune influence. Ceci nous vide de notre énergie. Par exemple, s’il fait mauvais temps, y penser toute la journée ne fera pas apparaître le soleil …

Au contraire, nous devons nous focaliser sur notre propre marge de manœuvre. Plus nous nous nous concentrons sur notre cercle d’influence, plus nous parvenons à élargir progressivement celui-ci.

Principe 2 : Choisissez la bonne position de vie

Le psychiatre Américain, Eric Berne, a popularisé dans les années 1970 le concept d’analyse transactionnelle. Selon lui, nous tendons à adopter 4 types de « positions de vie » qui déterminent largement la réussite ou l’échec de nos actions, notamment quand il s’agit de nos relations avec les autres.

1 – La position + / – : C’est lorsque nous pensons que les problèmes viennent des autres. Dans cette situation, on dirige notre énergie contre les autres et on enferme nos interlocuteurs dans une position d’infériorité. Cela donne généralement naissance à un cercle vicieux.

2 – La position – / + : Dans cette situation, nous sommes paralysés parce que nous ne nous sentons pas à la hauteur. Cette position nous conduit à diriger notre énergie contre nous-mêmes, à nous autocensurer. Finalement, cette position nous empêche d’occuper le terrain qui pourrait nous être accessible.

3 – La position – / – : Dans cette position, nous nous plaçons en situation de victime. C’est ce qui arrive quand nous accusons les autres d’intentions malveillantes et que nous nions notre capacité à réagir. Cette positon conduit au découragement et au renoncement. Elle nous vide de notre énergie.

4 – La position + / + : La seule position de vie efficace est celle où l’on a à la fois confiance en soi et estime dans les autres. Évidemment, c’est beaucoup plus facile à dire qu’à mettre en œuvre quotidiennement. C’est pourquoi prendre conscience de ces positions de vie est vraiment une étape incontournable pour modifier son comportement.

Principe 3 : 4 valeurs à cultiver quotidiennement

Selon le philosophe Peter Koestenbaum, l’individu doit trouver sa place en développant 4 qualités qui forment deux couples aux polarités opposées : vision et sens des réalités, éthique et courage.

Sans le sens des réalités, la capacité à voir loin ne garantit pas le résultat ; mais, sans capacité à voir loin, le sens des réalités n’est pas suffisant. De même, il est facile de parler d’éthique quand on a pas le courage d’agir. Mais l’action – celle qui est difficile et douloureuse – ne peut s’affranchir du respect de valeurs et de principes.

Personne n’étant parfait, la question est de savoir sur laquelle de ces qualités nous manquons d’exigence vis-à-vis de nous-mêmes. Pour affronter ce manque d’exigence, Koestenbaum nous invite à dépasser notre anxiété : « L’anxiété conduit à l’action. C’est l’expérience de la pensée devenant de l’action, de la réflexion devenant du comportement, de la théorie devenant de la pratique. L’anxiété est de l’énergie pure. L’anxiété qui est niée nous rend malade. L’anxiété qui est pleinement affrontée et traversée se transforme en joie, en force, en détermination et en caractère. Le mot d’ordre pratique, c’est : allez là où ça fait mal. »

Ces 3 principes ont été compilées dans la conclusion du livre « Mais qu’est ce qu’ils attendent tous … pour déployer ma stratégie ? » (encore un titre très court …) de Christine Antunes, Christophe korda et Philippe Korda.

Et vous quelles sont vos solutions pour mieux diriger votre énergie ?


    8 replies to "Changez ! 3 pistes pour mieux diriger votre énergie (diaporama)"

    • www.fuzz.fr

      Changez ! 3 pistes pour mieux diriger votre énergie (diaporama) | simpleslide.com…

      Découvrez avec cet article 3 conseils simples pour changer votre manière de voir les choses et mieux diriger votre énergie vers l’essentiel….

    • Simpleslide sur Blogasty

      Retrouvez cet article sur Blogasty …

      Vous aimez cet article? Votez pour lui sur Blogasty …

    • docG

      Cette très bonne présentation me fait penser pour le cercle d’influence et de préoccupations à la fameuse maxime d’Epictète : « Parmi les choses qui existent, les unes dépendent de nous, les autres non. Préoccupons-nous uniquement des choses qui dépendent de nous. »
      Pour rappel, Epictète a vécu il y a environ 2000 ans…

      Quant au terme de coach, je en peux que faire une remarque.
      Ce mot est un peu dévoyé dans son sens.
      Un coach n’est pas un inspirateur ou un apprenant ; il s’agit d’un professionnel de l’accompagnement au changement qui maitrise l’art du questionnement et nous permet de clarifier, d’avancer, et d’atteindre nos objectifs de vie ou nos objectifs professionnels.
      je donne quelques infos supplémentaires ici : http://www.coach-meditation.com/coaching-en-pratique/
      Enfin, pour mieux diriger notre énergie, je pratique depuis longtemps la méditation, qui permet de vivre avec intensité l’instant présent et de recharger nos batteries.
      Mais d’autres solutions existent…

    • christophe

      superbe diaporama !
      et merci pour la référence à notre livre !

    • SABARDINE Denis

      Bravo, Olivier, tu m’épates. Tes slides sont toujours d’une excellente qualité. Tu peux être fier de toi, et c’est sûr qu’apprendre les choses en développement personnel de cette façon, c’est plus facile et plaisant. cela incite plus à appliquer ce qu’on lit. C’est bien connu, on retiens mieux les images que du texte brut, d’où aussi le « succès » du mind mapping.
      Continue, et à bientôt; Courage! Amitiés,
      denis sabardine

    • 99monkeys

      La principale chose que j’avais retenue du bouquin de Covey, et qui m’a beaucoup aidé, c’est ce que tu dis sur le cercle d’influence. C’est très simple, mais essentiel, « énorme » même.
      Allez hop, je vote !

    • Hélène

      Bonjour,

      Bravo, votre récapitulatif va pouvoir me servir.

      Encore merci et bonne continuation !

    • Joanna

      Je continue à découvrir ton blog qui est d’une qualité remarquable. La combinaison de ton esprit de synthèse et de ton sens visuel en fait pour moi une référence. Merci parce que cela semble représenter beaucoup de travail.

Leave a Reply

Your email address will not be published.